DANS CETTE SECTION

CAMPAGNE NATIONALE DU COQUELICOT 2020

Généralités

La pandémie COVID-19 a mis à rude épreuve les ressources et le moral des Canadiens, ce qui aura sans aucun doute un effet majeur sur la Campagne du coquelicot 2020. En gardant cette préoccupation en tête, il est clair que la façon traditionnelle dont la Légion a mené la Campagne du coquelicot par le passé devra être adaptée afin de protéger la santé et la sécurité du grand public, ainsi que des nombreux et précieux bénévoles qui soutiennent cet effort.

Notre objectif est de limiter les points de contact et la propagation de la COVID-19 dans les rangs de la Légion en nous concentrant sur les points suivants :
  • Se conformer aux ordonnances d’urgence provinciales qui s’appliquent au fonctionnement de la Campagne du coquelicot 2020,
  • Fournir les directives nécessaires pour assurer un environnement sûr tant pour les volontaires que pour le grand public,
  • Prévenir la propagation de la Covid-19,
  • Protéger les personnes qui sont plus à risque de complications de santé, et Continuer les activités de la Campagne du coquelicot.

OBJECTIF

L’objectif de la présente directive est de fournir aux filiales les informations nécessaires pour mener à bien la Campagne du coquelicot 2020 en toute sécurité

Facteurs dont il faut tenir compte

La planification de la Campagne du coquelicot 2020 doit tenir compte des restrictions suivantes imposées par les autorités en raison de la pandémie actuelle :
  • Les restrictions sanitaires du gouvernement provincial et de la ville de votre région,
  • L’exigence d’une distanciation physique d’au moins six pieds ou deux mètres entre les individus,
  • L’interdiction aux membres des Cadets et Rangers juniors de participer à des activités telles que la Campagne du coquelicot, et
  • Nombre de nos vétérans et membres les plus âgés font partie des groupes démographiques les plus touchés par la pandémie.

Éléments de l’exécution

La Campagne nationale du coquelicot sera menée du 30 octobre au 11 novembre 2020 avec les recommandations suivantes :
  • Toute sollicitation en porte à porte doit être évitée.
  • Autant que possible, la distribution de coquelicots devrait se faire au moyen de boîtes de collecte placées chez des commerçants. Il faudra ramasser les fonds et remplir les coquelicots régulièrement. Pour vous faciliter la tâche, vous trouverez en annexe une liste des partenaires commerciaux pour 2020. Vous y trouverez également les coordonnées des entreprises participantes.
  • Directive sur les partenaires commerciaux. Dans cette directive, trois catégories de partenaires sont définies comme suit : les bénévoles, les points de vente et les dons :
    • Bénévoles : Demander à un membre de la Légion de distribuer ou de placer une boîte dans le magasin. Dans la directive, vous trouverez la liste des partenaires pour identifier la personne-ressource du commerce.
    • Points de vente : Pour ces endroits, seuls des boîtes à coquelicots et des coquelicots sont nécessaires. Les fonds recueillis dans les points de vente seront traités par un système de comptabilité centralisé ; les filiales recevront les dons perçus dans ce lieu en un seul versement de la Direction nationale, après le 11 novembre 2020.
    • Dons : Ces sites ont choisi de faire un don au Fonds centralisé du Coquelicot et n’acceptent pas les boîtes de coquelicots ni les bénévoles.
  • Lorsque vous laissez des boîtes de collecte de coquelicots dans un magasin, veillez à laisser un numéro de contact au gestionnaire pour qu’il ou elle vous avise lorsque la boîte de coquelicots doit être remplie, ou pensez à laisser des coquelicots supplémentaires pour remplir la boîte.
  • Lorsque la personne bénévole se rend dans une entreprise pour recueillir des dons, elle doit placer les coquelicots sur une table accessible et rester à une distance de six pieds ou deux mètres de la boîte. Le ou la bénévole doit porter un masque de protection N95 et avoir accès à du gel désinfectant pour les mains. Ces deux produits peuvent être achetés pour cette campagne avec les fonds prévus à l’article 402.i.c. du Manuel du coquelicot.
  • L’argent recueilli doit être laissé de côté pendant une heure avant d’être compté. Le virus ne semble pas se multiplier sur les pièces de monnaie, le risque est donc très faible, mais le polymère peut être moins résistant.
  • Il faut respecter en tout temps les règles d’hygiène de base, notamment le lavage fréquent des mains, le port de masques de protection à l’intérieur et la nécessité d’éviter de se toucher le visage.
  • Si vous êtes malade ou si vous avez un rhume, ne participez pas à la Campagne.

Personnes-ressources et dernières informations

  • Afin d’obtenir les informations les plus récentes, veuillez vous rendre sur le portail des membres à l’adresse suivante : portal.legion.ca/fr/campagnes-2020
  • Les questions relatives à la présente directive peuvent être envoyées par courriel à Freeman Chute, coordonnateur national du Coquelicot et du Souvenir, à fchute@legion.ca.

Conclusion

La campagne du coquelicot 2020 se déroulera comme indiqué, en mettant l’accent sur la sécurité des membres. En respectant les règles de santé énoncées et en dotant nos membres des outils nécessaires pour améliorer leur sécurité, la campagne sera couronnée de succès à tous les niveaux. Nos vétérans et nos communautés en dépendent.

CÉRÉMONIES DU SOUVENIR ORGANISÉES PAR LA LÉGION — 11 NOV 2020

Généralités

L’importance d’une cérémonie en direct rendant hommage à nos vétérans et à leurs sacrifices est considérée comme primordiale par la Légion, en particulier à l’occasion du 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Étant donné que tant d’autres commémorations ont été soit annulées, soit retardées par la pandémie, le geste symbolique de nos Légions et des chefs de communauté de rendre hommage aux sacrifices passés, et devant ceux et celles qui ont servi, est plus important que jamais. Notre promesse de nous souvenir résonne fortement dans un pays qui a été plongé dans l’isolement, avec une population dont l’attention est loin des événements que nous honorons par cette cérémonie. 

La cérémonie nationale du Souvenir 2020 se déroulera en direct au Monument commémoratif de guerre le 11 novembre 2020. La présente directive présente le plan qui permettra d’inclure de nombreux éléments des cérémonies passées, tout en respectant les restrictions imposées par la pandémie actuelle. Cette directive doit être considérée comme un modèle pour la multitude de cérémonies de la Légion qui auront lieu ce 11 novembre 2020.

Objectif

L’objectif de cette directive est de fournir un modèle pour le déroulement des cérémonies du jour du Souvenir organisées par la Légion dans le cadre de la pandémie actuelle.

Facteurs dont il faut tenir compte

La planification des cérémonies du Souvenir organisées par la Légion doit prendre en considération les restrictions suivantes imposées par les autorités en raison de la pandémie :

  • Les directives du gouvernement et des autorités sanitaires locales quant aux limites pour les rassemblements extérieurs.
  • Les restrictions imposées aux rassemblements intérieurs.
  • L’exigence d’une distanciation physique entre les individus d’au moins six pieds ou deux mètres.
  • L’obligation de porter des masques de protection.
  • L’interdiction aux membres des Cadets et Rangers juniors de participer à des activités telles que les cérémonies du Souvenir.
  • Plusieurs de nos vétérans et membres les plus âgés font partie des groupes démographiques les plus touchés par la pandémie.
  • Les Forces armées canadiennes se conforment aux restrictions imposées par les autorités sanitaires locales et limitent donc leur nombre ainsi que leurs formations de marche. 

Éléments de l’exécution

La Cérémonie nationale du souvenir qui se tiendra à Ottawa est l’exemple à suivre pour toutes les cérémonies en plein air et se déroulera en deux étapes : la préparation et l’exécution.

Étape 1 : La préparation de la cérémonie commence dès maintenant et inclura la consultation de tous les partenaires participants. Pour Ottawa, la planification est basée sur un maximum de 100 personnes sur place, et ne changera pas même si la restriction sur les rassemblements de plus de 100 personnes à l’extérieur est assouplie. Les réunions se dérouleront principalement par voie électronique (Zoom), avec une coordination sur place.

Étape 2 : Le déroulement de la cérémonie suivra le format standard décrit au chapitre 6 du Manuel du rituel, des récompenses et du protocole et sera modifié pour se conformer aux restrictions locales. La cérémonie nationale se déroulera selon le format suivant :

  • Lieu —La cérémonie aura lieu au Monument de guerre le 11 novembre.
  • Défilé des vétérans —Il n’y aura pas de défilé des vétérans.
  • Forces armées canadiennes —Il n’y aura pas de défilé des FAC.
  • L’escorte des drapeaux : Réduite aux drapeaux du Canada, de la Légion, de l’Union Jack, du Red Ensign, de l’OTAN et de l’ONU
  • Forces armées canadiennes : Quatre sentinelles armées et une sentinelle (infirmière militaire) en poste par les Forces armées canadiennes.
  • Autre : Un trompettiste, un joueur de cornemuse pour jouer la complainte, un garde du drapeau pour baisser et lever le drapeau canadien.
  • Cortège vice-royal : Sera debout devant et face au Monument. Leurs couronnes sont prépositionnées de sorte qu’aucun assistant n’est nécessaire pour les porter.
  • Les porteurs de couronnes : La majorité des couronnes seront déposées au Monument avant la cérémonie. Ceux qui souhaitent placer une couronne personnellement pourront le faire après la fin de la cérémonie. Les couronnes préplacées seront reconnues sur notre site Web.
  • Spectateurs : On décourage la présence des spectateurs en raison de l’espace limité et de la nécessité de s’éloigner physiquement.
  • Média : Les médias sont invités à y assister, mais nous n’avons pas encore reçu de confirmation pour ce qui est de la diffusion nationale. Nous diffuserons néanmoins sur Facebook Live.
  • Questions : Les questions peuvent être adressées à dmartin@legion.ca ou ktherien@legion.ca

Conclusion

Les modifications que nous, les légionnaires, allons devoir apporter à la planification et au déroulement de la cérémonie du jour du Souvenir sont difficiles, mais pas insurmontables. Le respect des restrictions locales imposées en raison de la pandémie doit être primordial pour la sécurité de tous. Cependant, avec une réduction du nombre de personnes sur le lieu de la cérémonie, que ce soit au Monument commémoratif de guerre ou au cénotaphe de votre communauté, et des adaptations dans le déroulement, nous pourrons rendre hommage à nos vétérans et aux sacrifices consentis, en dépit de la pandémie.

Nous nous souviendrons